stacks_image_43

L’impression majeure qui me reste est celle d’un pays de travail et de courage, tout autant que d’espérance et de joie. Les visages rayonnants des femmes israéliennes rencontrées lors des visites des kibboutzim sur le Golan et tout le dynamisme et la spontanéité de leurs personnes m’ont marquée. Je garde en tête également ce sentiment de pays au climat méditerranéen aride, et pourtant promis à l’abondance.
Catherine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *